BLUT AUS NORD – What Once Was… Liber II

Année 2012
Pays France
Label Debemur Morti
Genre Noir c’est noir

Alors que le groupe peaufine la conclusion du tant attendu « 777 – Cosmosophy » prévu fin septembre dans ce qui sera sûrement l’un des plus grands triptyques de l’histoire de la musique – oui rien que ça – quelle ne fut pas la démoniaque surprise d’apprendre la sortie ce début juillet d’un nouveau chapitre des « What Once Was… » et ce sans avoir fait d’annonce au préalable.

Actant en 2009 leur dernière offrande pour Candlelight Records avec « Memoria Vetusta II: Dialogue With the Stars » et qui voyait BaN revenir au black metal impérial et majestueux d’antan (ce qui semblait inconcevable surtout après avoir engendré le monstrueux et sans espoir « MoRT » en 2006), la série des « What Once Was… » fut initiée l’année suivante lors de la signature sur l’excellent label Debemur Morti.

« An epitaph for the past / A headstone for the present /And a funeral of the future. » (What Once Was… )

Ce projet – uniquement en vinyle – est composé à chaque fois d’un titre d’une quinzaine de minutes sur chaque face et se revendiquant comme un retour aux sources vers un BM obscur, bestial et primitif. C’est là que le bât blesse puisque BaN se retrouve ainsi le « cul entre deux chaises » en effet, autant le premier volet rendait un hommage non feint aux guitares death metal du début des années 90 – Morbid Angel reste encore une grande influence pour le groupe – autant le deuxième sonne un peu trop « blutausnordien » à mes oreilles avec ses guitares dissonantes, ses passages à la limite du doom et ses samples de voix rappelant Spektr (trop rare groupe qui fut un temps signé chez Appease Me…, label de Blut aus Nord) et se veut plutôt comme un prolongement de « The Mystical Beast of Rebellion » sorti en 2001 (ou plutôt des trois titres enregistrés pour la réédition de l’album en 2010).

Même si il n’y a rien de nouveau sous le soleil de Satan, cela ne veut aucunement dire que le disque est décevant (j’avoue cependant que la face B est beaucoup plus intéressante que la face A) puisque même un très bon album de Blut aus Nord sera toujours supérieur à 80% de la scène black metal actuelle qui se fait de plus en plus désolante. Reste moins de deux mois à attendre avant la sortie de « 777 – Cosmosophy », qui à l’écoute des premiers extraits s’annonce tout simplement monumental (ici)…

Publié le 3 août 2012, dans Black Metal, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s